L’Infaillibilité absolue des imams chez les Chiites (Dossier)

Publié le par AbouAyman

L’Infaillibilité absolue des imams chez les Chiites Rawafidhs.

 

Les Chiites (Rawafidhs) croient que leurs imams ont l’infaillibilité absolue et ne commettent aucune faute, quelle qu’elle soit, volontairement ou par omission. Selon la secte des Chiites, la différence entre l’imama et la prophétie n’est que superficielle.

 

C’est pourquoi ils rejettent tous ahadiths (voir même versets comme nous allons le voir plus loin) où le Messager d’Allah (‘Aleyhi salat wa salam) a commis une faute que ce soit par omission ou ajout comme  par exemple dans la prière, où la foi où il a vu une femme et qu’il est partit voir son épouse pour assouvir ses besoins etc…

 

Mais revenons à leurs imams. Dans son Livre « Bihar al-Anwar », le Chiite Rafidhi Al-Madjlisi a consacré un chapitre intitulé : « Les Imams sont plus connaissants que les Prophètes » où il dit :

 

« Il ne me vient à l’esprit aucune différence entre l’imamat et la Prophétie. » [« Bihar al-Anwar » dans le Tome 26, page 82. Et « Al-Kafi » dans le Tome 21, pages 260-263.]

 

Leur savant Muhammad Rida al-Muzafar a dit :

 

« Nous croyons que l’imam, comme le Prophète, doit être exempt de toute sorte de turpitudes, ouvertement ou discrètement, depuis son enfance jusqu’à sa mort, volontairement ou par oubli comme il doit obligatoirement être à l’écart de toute erreur, oubli ou négligence. » [« ‘Aqa id al-Imamiyya », page 95]

 

Par conséquent, pour les docteurs en foi Chiite comme Al-Khomeyni, cela implique que les enseignements des imams ont la même valeur que ceux du Qor’an !

 

Pour avoir une idée des dogmes Chiites concernant les imams, voici les titres de certains chapitres de leur livre « Al-Kafi » :

 

1 Chapitre : Les imams connaissent toutes les sciences accordées aux anges et aux Prophètes.

 

2 Chapitre : Les imams savent quand ils mourront et ne meurent que d’après leur choix.

 

3 Chapitre : Les imams connaissent le passé et le futur et ce qui n’est pas et si cela devrait être, comment cela se ferait et rien ne leur échappe.

 

Al-Khumayni a dit, à ce propos :

 

« L’imam ne peux négliger ou oublier quoi que ce soit et nous croyons qu’ils sont parfaitement connaisseurs de tout ce qui profite aux musulmans. »

 

4 Chapitre : Les imams connaissent tous les livres dans toutes les langues. [« Al-Usul min al-Kafi » dans le Tome 1, page 228]

 

5 Chapitre : Quand les imams domineront, ils appliqueront la loi de Dawud (‘Aleyhi salam) quelque soit le milieu (c’est-à-dire qu’ils ne sont pas questionné sur ce qu’ils font).

 

6 Chapitre : Personne n’a rassemblé tout le Qor’an si ce n’est les imams.

 

7 Chapitre : Tout ce que les gens possèdent sans provenance des imams est illégal et tout ce qui provient en dehors des imams n’est pas fondé.

 

8 Chapitre : Toute la Terre est pour l’imam.

 

Notre Croyance :

 

Les Gens de la Sunnah reconnaissent aux membres de la Famille du Prophète (‘Aleyhi salat wa salam) leurs vertus et leur piété. Mais cela ne les empêchait pas de commettre quelques fautes légères propres à la nature humaine à laquelle personne ne fait exception.

 

Le Prophète Muhammad (‘Aleyhi salat wa salam) a dit :

 

« Tout les fils d’Adam commettent des erreurs mais le meilleurs d’entre eux sont ceux qui se repentent. » (Rapporté par At-Tirmidhi, Ibn Madjah, Ad-Darimi)

 

Par contre les Prophètes ne sont infaillibles que dans ce qu’ils transmettent de la part de leur Seigneur. Puisque de nombreuses fois, Allah ‘Azwadjal a corrigé Ses Prophètes (pour ne pas parler des Imams Chiites) :

 

1 Le Prophète Nuh (‘Aleyhi salam) a dit : « Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n’ai aucune connaissance. Et si Tu ne me pardonnes pas et ne me fait pas miséricorde, je serai au nombre des perdants. » (Sourate 11, Verset 47)

 

2 Le Prophète Ibrahim (‘Aleyhi salam) a dit : « Et c’est de lui que je convoite le pardon de mes fautes le jour de la Rétribution » (Sourate 26, Verset 82)

 

3 « Et Dhun-Nun (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous N’allions pas l’éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l’appel que voici : Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J’ai été vraiment du nombre des injustes » (Sourate 21, Verset 87)

 

Etc…

 

Celui qui médite les versets suivants, combien évidents, apprendra avec certitude que le Qor’an insiste d’une manière péremptoire sur le fait que l’Envoyé d’Allah Muhammad (‘Aleyhi salat wa salam) n’est ni un ange, ni un extraterrestre, ni un être non soumis aux lois de cet Univers. Ce  n’est qu’un humain comme tous les autres mortels qu’ils soient prophètes ou pas.

 

4 « Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais  pas, alors tu pars de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protégera contre les gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants. » (Sourate 5, Verset 67)

 

5 « Invoque ton Seigneur quand tu oublies. » (Sourate 18, Verset 24)

 

6 « Nous te ferons réciter (le Qor’an), de sorte que tu n’oublieras que ce qu’Allah veut. Car, Il connaît ce qui paraît au grand jour ainsi que ce qui est caché. » (Sourate 87, Verset 6 et 7)

 

7 « N’aie (Ô Muhhamad) aucun chagrin pour ceux qui te jettent rapidement dans l’impiété. » (Sourate 3, Verset 176)

 

8 « Ne t’afflige pas à leur sujet et abaisse ton aile pour les croyants » (Sourate 15, Verset 88)

 

9 « Un Prophète ne devrait pas faire de prisonniers avant d’avoir prévalu (mis les mécréants hors de combat) sur terre. » (Sourate 8, Verset 67)

 

10 « Qu’Allah te pardonne ! Pourquoi leur as-tu donné permission avant que tu ne puisses distinguer ceux qui disent vrai et reconnaître les menteurs. » (Sourate 9, Verset 43)

 

11 « Il n’appartient pas au Prophète et aux croyants d’implorer le Pardon en faveur des Associateurs, fussent-ils des parents alors qu’ils leur est apparu clairement que ce sont les gens de l’Enfer. » (Sourate 9, Verset 113)

 

12 « Quand tu disais à celui qu’Allah avait comblé de bienfait, tout comme toi-même l’avais comblé : « Garde pour toi ton épouse et crains Allah », et tu cachais en ton âme ce qu’Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c’est Allah qui est plus digne de ta crainte. » (Sourate 33, Verset 37)

 

13 « Ô Prophète ! Pourquoi, en recherchant l’agrément de tes femmes, t’interdis-tu ce qu’Allah t’a rendu licite ? Et Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux. » (Sourate 66, Verset 1)

 

14 « Il s’est renfrogné et il s’est détourné parce que l’aveugle est venu à lui. Qui te dis : Peut-être (cherche)-t-il à se purifier ? Où à se rappeler en sorte que le rappel lui profite ? Quand à celui qui se complaît dans sa suffisance tu vas avec empressement à sa rencontre. Or, que t’importe qu’il ne se purifie pas. Et quand à celui qui vient à toi avec empressement tout en ayant la crainte, tu ne t’en soucies pas. N’agis plus ainsi ! Vraiment ceci est un Rappel. » (Sourate 80, Verset 1 à 11)

 

15 « Dis : « Je suis en fait un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! » (Sourate 18, Verset 110)

 

16 « En vérité tu mourras et ils mourront eux aussi. (Sourate  39, Verset 30)

 

Etc…

 

Chaque fois, Le Messager d’Allah (‘Aleyhi salat wa salam) tenait à affirmer son adoration pour Allah, et à marquer qu’il était un être humain qui ne possédait ni le moyen de se faire du Bien pour lui-même, ni de repousser un mal. A ce sujet, il se conformait à cet Ordre d’Allah :

 

17 « Dis : « Je ne détiens pour moi rien qui puisse me nuire ou me profiter » (Sourate 10, Verset 49)

 

Mieux encore, Le Prophète (‘Aleyhi salat wa salam) multipliait ses actes d’adorations au point qu’Allah ‘Azawadjal a fait descendre un verset afin d’alléger ses efforts :

 

18 « Tâ. Hâ. Nous n’avons point fait descendre sur toi le Qor’an pour que tu sois malheureux. » (Sourate 20, Verset 1 et 2)

 

Si les Chiites (Rawafidhs) n’acceptent pas ces arguments c’est encore là une preuve qu’ils ne croient pas au Qor’an en sa totalité comme ils le disent si bien dans leurs Livres.

 

 


 

Publié dans Leurs 12 Imams

Commenter cet article

Nuh 28/07/2007 11:19

Si vous etiez de vrais musulmans, vous ne passerez certes pas votre temps à critiquer les autres branches de l'Islam mais plutôt à parfaire votre religion car la piété est exercice de la vie.