Les Branches du Chiisme

Publié le par AbouAyman

 
Les Branches du Chiisme
 
 
 
 
On peut partager le Chiisme en trois principales branches : Les Zaydites, les Extremistes et les Imamites. La Premiere branchese ramifie en trois autres branches :
 
- Celles des Sanudiya dont le credo precise que Muhammad ('Aleyhi Salat wa Salam) a designe 'Ali Radhi Allahu 'Anhu comme son successeur, ils excommunient les compagnons qui refuserent de preter allegence a 'Ali et considerent que tout descendant de Hassan ou de Hussein Radhi Allahu 'anhuma qui s'insurge contre le pouvoir est L'Imam.
 
- La Seconde est celle des Sulaimaniya qui admet la libre designation de l'Imam et reconnait Abu Bakr et 'Omar Radhi Allahu 'Anhuma mais excommunie 'Othman.
 
- Quant a la Butriya, Ils s'abstiennent de prendre position vis-a-vis de 'Othman
 
La Seconde Branche est celle des Extremistes qui selon Ibn Djawzi Radhi Allahu 'Anhu sont aller jusqu'a diviniser 'Ali Radhi Allahu 'Anhu (Ishaqiyya) : '' Ils pretendent que 'Ali est Allah et qu'il apparait a chaque Epoque et pareillement Hussein et c'est lui qui a envoye Muhammad'' (Talbis Iblis, Ibn Djawzi, p. 88). D'autres (Dharaniya), blament l'ange Gabriel Radhi Allahu 'Anhu.
 
La Troisieme branche majoritaire, appelee par les Gens de la Sunnah : ''Rawafidhs'' et qui est connu sous l'appelation Imamite est aussi caracterisee par la presence de plusieurs divisions internes. C'est de cette Majorite que nous parlons dans ce site. Vous avez remarquer que ce n'est qu'une infime partie des Zayidites qui sont Musulmans.
 

 
 
 
Les 14 Sectes des Rawafidhs
 
Les Rafidites (râfidah) quant à eux se sont subdivisés en quatorze Sectes : la qat'iyya, la kaysâniyya, la kouraybiyya, la 'Oumayriyya, la mouhammadiyya, la housayniyya, la nâwasiyya, la ismâ'iliyya, la qarâmadiyya, la moubârakiyya, la choumaytiyya, la 'ammâriyya, la mamtoûriyya, la moûsawiyya et la imâmiyya (imamites).
 
 
 

Les Qat'iyya


Ils furent appelés ainsi pour avoir tranché que Moûsâ Ibn Ja'far était mort et attribuèrent l'Imamat à Muhammad Ibn Al-Hanafiyya, après lui. C'est lui qui est en charge et c'est lui l'Attendu.

Les Kaysâniyya


En référence à Kaysân. Ils affirment l'Imamat de Muhammad Ibn Al-Hanafiyya

Les Kouraybiyya


Ils sont les compagnons de Ibn Kurayb le non-voyant.

Les 'Oumayriyya


Ils sont les compagnons de 'Oumayr. Il est leur Imam jusqu'à la sortie d'Al-Mahdi.

Les Mouhammadiyya


Ils prétendirent que celui qui était en charge était Mouhammad Ibn 'Abd Allâh Ibn Al-Hasan Ibn Al-Husayn, qui avait demandé à ce que la succession soit pour Aboû Mansoûr - et non pas un homme de Banoû Hâshim - de même que Moïse - paix sur lui - avait recommandé Yoûsha' Ibn Noûn, au détriment de ses fils et de ceux de Aaron.

Les Housayniyya


Ils prétendirent qu'Aboû Mansoûr confia la succession à son fils Al-Housayn Ibn Abî Mansoûr, qui fut l'Imâm après lui.

Les Nâwasiyya


En référence à leur chef Nâwas Al-Basrî crurent en l'Imamat de Ja'far et qu'il était encore vivant. Il serait en charge et ce serait lui le Mahdi.

Les ismaélites


Ils affirmèrent que Ja'far était mort et que l'Imâm après lui serait Ismâ'îl. Ils dirent que c'était lui qui avait le pouvoir et qu'il était l'Attendu.

Ils sont septimains, partisans de sept Imams. Courant minoritaire, l'ismaélisme a connu son âge d'or à l'époque des Califes-Imams : les Fatimides du Caire.

Les Qarâmidhiyya


Ils attribuèrent l'Imamat à Ja'far et crurent qu'il avait énoncé la succession de Muhammad Ibn Ismâ'îl, qui n'était pas mort, qu'il était encore vivant et c'était lui le Mahdî.

Les Moubârakiyya


En référence à leur chef Al-Moubârak, ils prétendirent que Muhammad Ibn Ismâ'îl était mort et que la succession revenait à sa descendance.

Les Choumaytiyya


En référence à leur chef Yahya Ibn Choumayt, prétendirent que l'Imâm était Ja'far, puis Muhammad Ibn Ja'far, puis son fils.

Les Mamtoûriyya (les lapidés)


Ils furent appelés pour avoir débattu avec Yoûnus Ibn Abd Ar-Rahmân, l'un des qat'iyya, affirmant que Moûsâ Ibn Ja'far était mort. Il leur dit : "vous êtes plus viles que des chiens lapidés (mamtoûrah)", alors cette appellation leur fut donnée par la suite.

Ils furent également appelés Al-Wâqifa (ceux qui s'arrêtent), car ils s'arrêtèrent [dans la chaîne des imâms] au niveau de Moûsâ Ibn Ja'far, disant qu'il était encore vivant, qu'il ne serait pas sujet à la mort, et que c'était lui le Mahdî à leurs yeux.

Les Moûsawiyya


Ils reçurent ce nom pour s'être arrêtés au niveau de Moûsâ disant : nous ignorons s'il est mort ou vivant. Ils crurent que si l'Imamat d'une autre personne était établi de façon correcte, alors ils l'agréaient.

Les Imamites


Ils attribuèrent l'Imamat à Muhammad Ibn Al-Hasan, qui serait en charge et serait l'Attendu, qu'il apparaîtrait pour emplir la terre de justice alors qu'elle aurait été pleine d'injustice.

 


 
 
 
 
Les 6 Branches des Zaydites 
 
Ils furent appelés ainsi pour avoir penché vers l'opinion de Zayd Ibn 'Alî qui a pris pour alliés Abû Bakr et 'Omar - que Dieu les agrée tous deux.
 

Ils ne sont partisans que de cinq imams. Représenté essentiellement au Yémen.

 

Les Zaydites se subdivisent en six branches : la jâroûdiyya, la soulaymâniyya, la batriyya, la nou'aymiyya, la ya'qoûbiyya, et la sixième ne renie pas le croyance en le retour (raj'ah) et s'innocente d'Abû Bakr et 'Omar - que Dieu les agrée.

 

Les jâroûdiyya


En référence à Aboû Al-Jâroûd, prétendirent que 'Alî - que Dieu l'agrée - était le légataire du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et qu'il était l'Imâm.

Ils affirmèrent que le Prophète énonça la succession de 'Alî de façon descriptive et non pas nominative. Puis, ils reconduisirent le Califat vers Al-Husayn. Ensuite, le Calife serait désigné par consultation (shoûrâ) entre eux pour nommer l'un des leurs.

Les Soulaymâniyya


En référence à Sulaymân Ibn Kathîr.

Zurqân dit : "Ils affirmèrent que 'Alî était l'Imâm, que l'allégeance prêtée à Abou Bakr et 'Omar était une erreur, et qu'ils ne méritaient pas de le devancer et que la communauté avait délaissé ce qui était meilleur".

Les Batriyya


En référence à Al-Abtar - An-Nawâ - dirent que l'allégéance à Aboû Bakr et 'Omar - que Dieu les agrée - n'était pas une erreur car 'Alî - que Dieu l'agrée - délaissa le commandement. Ils agréèrent aussi 'Othmân et dirent que 'Ali était l'Imâm lorsqu'on lui fit allégeance.

Les Nou'aymiyya


En référence à Nou'aym Ibn Al-Yamân, ils ont la même croyance que les Batriyya, sauf qu'ils s'innocentent de 'Othmân - que Dieu l'agrée - et le renient.

Les Ya'qoûbiyya


Ils croyaient en l'Imâmat de Aboû Bakr et 'Omar - que Dieu les agrée - sauf qu'ils estimaient que 'Alî était meilleur. Ils reniaient la croyance en le retour (raj'ah). Ils furent appelés en référence à un homme nommé Ya'qoûb.

Il y a parmi eux des gens qui s'innocentèrent d'Aboû Bakr et 'Omar et adhérèrent à la croyance en le retour (raj'ah)

 


 

Commenter cet article