La Parole d'Allah 'Azawadjal, de Son Messager 'Aleyhi Salat Wa Salam, des Imams et des Savants sur la Croyance aux Compagnons [As-Sahâba]

Publié le par AbouAyman

La Parole d'Allah 'Azawadjal, de Son Messager 'Aleyhi Salat Wa Salam, des Imams et des Savants sur la Croyance aux Compagnons [As-Sahâba]

 
 
1] Définition du Compagnon :

Les Compagnons sont tous ceux qui ont rencontré le Prophète 'Aleyhi salat wa salam et qui sont morts en Musulmans.

2] Ils sont les meilleurs des gens après les prophètes :

Allâh (تعالى) a dit: {Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah} (3/110)

Allâh (تعالى) a dit: {Les tout premiers (croyants) parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès !} (9/100)

Allâh (تعالى) a dit: {Allah a très certainement agréé les croyants quand ils t'ont prêté le serment d'allégeance sous l'arbre. Il a su ce qu'il y avait dans leurs coeurs, et a fait descendre sur eux la quiétude...} (48/18)

{On ne peut comparer cependant celui d'entre vous qui a donné ses biens et combattu avant la conquête... ces derniers sont plus hauts en hiérarchie que ceux qui ont dépensé et ont combattu après. Or, à chacun, Allah a promis la plus belle récompense, et Allah est Grand Connaisseur de ce que vous faites.} (57/10)

Le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) a dit: "Les meilleurs de ma communauté sont ma génération puis ceux qui viennent après eux puis ceux qui viennent après eux, puis viendront des gens en lesquels il n'y aura pas de bien". [At-Tabarani, authentifié par al-Albani]

Dans une autre version: "Les meilleurs des gens sont ma génération, puis ceux qui viendront après eux, puis ceux qui viendront après eux...". [Al-Boukhari, Mouslim, Abou Dawoud, at-Tirmidhi, An-Nasa'i et d'autres]

Le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) a dit: "Viendra un temps dans lequel un groupe de gens feront le Jihâd, et il sera dit : " y a t-il quelqu'un parmi vous qui a accompagné le Messager d'Allâh (salallahu 'alayhi wa salam) ? [c-a-d les sahâba]. Ils répondront " oui " et ils seront gratifiés de la victoire. Puis il viendra les gens d'une époque durant laquelle un groupe de personnes fera le Jihad et il sera dit : " y a t-il quelqu'un parmi vous qui a accompagné les Compagnions du Messager d'Allâh ? [c-a-d les Tabi'în]. Il répondront " oui " et ils seront gratifiés de la victoire. Puis il viendra les gens d'une époque durant laquelle un groupe de personnes fera le Jihâd et il sera dit : y a t-il quelqu'un parmi vous qui a accompagné ceux qui ont accompagné les Compagnions du Messager d'Allâh ? [c-a-d les Atbâ' at Tabi'în]. Il répondront " oui " et ils seront gratifiés de la victoire". [Al-Boukhârî n°6/88 et 610 de al-Fath, Muslim n°3532, Ahmad n°3/7, Al-Houmaydî n°743, Al-Baghawî dans Sharh ous-Sunnah n°14/73-74]

Le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) a dit: "N'insultez pas mes Compagnions ! que par Celui qui détient mon âme entre Ses Mains, si vous donniez l'équivalent du Mont d'Ouhoud en or comme aumône, cela n'équivaudra pas à la valeur de l'un d'entre eux, ni même la moitié".

'Aisha (radhiallâhu 'anha) a dit à 'Urwa Ibn Az-Zoubeir, concernant la condition de ceux qui avaient déserté et ont été délaissés : " Ils avaient été ordonné de rechercher le pardon pour les Compagnions du Messager d 'Allâh ('Aleyhi salat wa salam) , mais au lieu de cela ils les insultèrent". [Mouslim]

Ibn Mas'oud (Radhi Allahu 'Anhu) a dit: "En vérité, Allah a regardé dans les cœurs de ses serviteurs et a trouvé que le coeur de Muhammad est le meilleur des cœurs de Ses serviteurs alors Il l'a choisi pour Lui-même et l'a envoyé comme Messager. Puis Il a regardé dans les cœurs de Ses serviteurs après Muhammad et Il a trouvé que les cœurs des compagnons étaient les meilleurs des cœurs de Ses serviteurs. Alors Il en a fait les ministres de Son Messager combattant pour Sa religion. Alors quoi que les musulmans considèrent comme bon alors c'est bon pour Allah et quoi que les musulmans considèrent comme mal c'est mal pour Allah". [Ahmad et at-Tayalassi]

Ibn Taymiya a dit : "Quiconque lira leurs biographies avec compréhension et perspicacité, et connaîtra la récompense qu'Allah leur accordera, il réalisera certainement qu'ils sont les meilleurs des humains après les Prophètes. Il n'y a jamais eu personne comme eu et il n'y en aura jamais".

3] Ils ont la meilleur croyance, ainsi que la meilleur compréhension du Coran et de la sounna :

Allâh (تعالى) a dit: {Alors, s'ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s'ils s'en détournent, ils seront certes dans le schisme! Alors Allah te suffira contre eux. Il est l'Audient, l'Omniscient } [Al-Baqara 2:137]

Allâh (تعالى) a dit: {Muhammad est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation}. [Al-Fath 48:29]

Le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) a aussi dit : "...et ma Oummah sera divisée en 73 groupes". [Abou Dawoud, at-Tirmidhi, Ibn Majah, al-Hakim, Ahmad, authentifié par at-Tirmidhi, al Hakim, ibn Taymiyah, as-Suyouti, al-Manawi, ash-Shatibi, adh-Dhahabi et al-Albani]

Dans une autre Hadith hassan, le Prophète 'Aleyhi salat wa salam a expliqué quelle est le groupe sauvé : "Al-Jamâ'a". [Ibn Mâja]

Dans un autre Hadith hassan le Prophète 'Aleyhi salat wa salam a dit : "Les tribus d'Israël se sont divisées en 72 groupes. Ma Oummah se divisera en 73 groupes. Tous entreront au feu sauf un: ce sur quoi je suis ainsi que mes compagnons". [At-Tirmidhi]

4] Ils n'ont nullement déviés de la voie du Prophète après sa mort :

Allâh (تعالى) a dit: {Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certain d'entre eux ont atteint leur fin, et d'autres attendent encore; et ils n'ont varié aucunement (dans leur engagement)} [Al-'Ahzâb 33:23]

Le Prophète Mouhammad 'Aleyhi salat wa salam avait dit au sujet de Talha Radhi Allahu 'anhu qu'il était "un martyr qui marchait sur terre". Cette prédiction du Prophète Mouhammad se réalisa lors de la bataille du chameau durant laquelle lui même et Az-zoubayr Radhi Allahu 'anhu étaient opposés à Ali Radhi Allahu 'anhu, et où il fut martyrisé. Si le fait de participer à cette bataille était un péché, comment le Prophète Mouhammad 'Aleyhi salat wa salam aurait-il pu le qualifier de martyr (chahîd) ? En effet, quelqu'un qui meurt dans la désobéissance d'Allah ne peut est considéré comme étant un martyr. Ce qui montre bien que sa décision de se battre contre Ali Radhi Alalhu 'anhu était une erreur de "Idjtihâd", qui n'est pas considéré comme un péché.

5] Notre attitude envers eux :

Allâh (تعالى) a dit: {Et (il appartient également) à ceux qui sont venus après eux en disant: ‹Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu'à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne mets dans nos coeurs aucune rancoeur pour ceux qui ont cru} [Al-Hachr 59:10]

Le Prophète 'Aleyhi salat wa salam a dit : "Un signe de la foi c'est l'amour des Ansars et un signe de l'hypocrisie c'est la haine des Ansars".

Il ('Aleyhi salat wa salam) a aussi dit : "N'insultez pas mes compagnons, car si l'un de vous devait dépenser autant d'or que (la montagne de) Ouhud en charité, il n'atteindrait pas une poignée d'entre eux ni même la moitié de cela". [Al-Boukhari et Mouslim]

At-Tahawî a dit dans son livre de la 'Aqîda de Ahl us-Sunnah : "Nous aimons les Compagnons du Messager d'Allah (salallahu 'alayhi wa salam) sans excès pour l'un d'entre eux , ni ne détestons aucun d'entre eux. Et nous détestons celui qui les déteste ou qui les mentionne en mal. Et nous ne les citons qu'en bien. Les aimer fait partie de la religion (dîn), de la Foi (Imân) et de l'Excellence (Ihsan), et les détester est de la mécréance (Koufr), de l'hypocrisie (Nifaq), et de la transgression (Toughiyan)".

Ibn Abî Zayd Al-Qayrawanî a dit dans l'introduction de son fameux Ar-Risâlah, dans lequel il explique la 'aqîda de Ahl us-Sunnah : "Et la meilleure des générations est celle qui a vu le Messager d 'Allah (salallahu 'alayhi wa salam). Et les meilleurs des Compagnons sont les quatres califes bien guidés - Abû Bakr, puis 'Omar, puis 'Outhmân, puis 'Alî , qu'Allâh soit sastisfait d'eux tous. Et aucun des Compagnons ne doit être mentionné excepté de la meilleure des façons. Nous croyons au fait de se retenir de parler au sujet des divergences qui sont survenues parmi eux. Et ils sont les gens les plus méritants d'être excusés , et l'on doit penser d'eux le mieux possible".

6] Contrairement aux prophètes, ils ne sont pas infaillibles, ni dans leurs actions, ni dans leurs avis juridiques :

Ach-Châfi'i a dit : "Je fais allégeance à eux et je recherche le pardon d'Allah pour eux, et pour les gens du chameau et de Siffin, ceux qui ont tué et ceux qui ont été tués, et pour tous les compagnons dans leur totalité".

7] Nous devons mentionner leurs vertus et taire toute erreur qu'ils auraient faites et tout ce qui a pu se passer entre eux :

Le Prophète 'Aleyhi salat wa salam a dit: "Quand on mentionne mes compagnons taisez-vous". [At-Tabarani avec une chaîne authentique]

Et il ('Aleyhi salat wa salam) a dit : "Quiconque insulte mes compagnons, la malédiction d'Allah est sur lui, ainsi que celle des anges et des gens". [At-Tabarani avec une chaîne authentique]

On questionna une fois Hassan Basri r.a. au sujet des divergences qui ont opposé les Compagnons Radhi Allahu 'anhum. Il répondit : "Il s'agit là d'événements durant lesquels les Compagnons étaient présents alors que nous ne l'étions pas. Ils connaissaient parfaitement les conditions à ce moment alors que nous ne les connaissons pas. C'est pourquoi, ce sur quoi ils étaient d'accord, nous les avons suivis et concernant les choses au sujet desquels ils ont eu des divergences nous nous sommes abstenus et nous avons choisi le silence". [Réf: Tafsir Qourtoubi]

Les 4 Ecoles :

L'Imam Malik r.a. a dit que celui qui ressent en lui un malaise ou de la colère à propos des compagnons est un Kâfir parce qu'Allah dit: {(Allah) par eux (les croyants) remplit de dépit les mécréants}. [Al-Fath 48:29]

L'Imâm Ach-Châfi'i r.a. disait à ce sujet: "C'est là un sang dont Allah a gardé nos mains pures. C'est pourquoi, il nous incombe de garder nos langues également pures à ce sujet." [Réf : Char'h Mawâqif]

L'Imam Ahmad r.a. a dit : "Si vous voyez quelqu'un parler mal des compagnons du Messager d'Allah , doutez de son islam".

Il a dit aussi : "Il n'est permis à aucun musulman de dire du mal des Compagnons (radhia Allâhou anhoum), de tirer leurs défauts, de les rabaisser ou de les insulter".


Il a dit aussi : "Et fait partie de la Sunnah de mentionner les qualités des Compagnions du Messager d'Allâh ('Aleyhi salat wa salam) - tous sans exception - et de se retenir de parler des divergences qui sont survenues entre eux. Ainsi quiconque insulte les Compagnions du Messager d'Allâh ('Aleyhi salat wa salamm) ou simplement l'un d'entre eux, alors il est un innovateur, un Rafidhite. Les aimer est une Sunnah et faire des dou'a pour eux est un moyen de se rapprocher d'Allah (taqarroub). Les suivre est une voie, et prendre leur exemple est une vertue...". (As-Sounna)


Il a dit aussi : "Il n'est pas permis à quiconque de mentionner un quelconque de leurs défauts. Ni de les dénigrer. Quiocnque fait cela, alors le gouverneur se voit dans l'obligation de le réprimander et de le punir. Et il ne doit pas le pardonner mais plutôt le punir et lui demander ensuite de se repentir. S'il se repent, le gouverneur doit accepter cela de lui. Et s'il ne se repent pas, il doit réitérer la punition et l'enfermer en prison pour de bon jusqu'à ce qu'il se repente et se rétracte". 

Les Autres Savants...

Hujjat Ul Islam, Sufyan ibn `Uyainah a dit : "Celui dit qui dit un seul mot contre les compagnons du Messager d'Allah est un innovateur".

Adh-Dhahabi a dit : "Quiconque les critique ou les insulte est sorti de cette religion et s'est séparé de la Oummah musulmane. Il a mécru en ce qu'Allah dit dans Son Livre les concernant, et en ce que le Messager d'Allah a dit concernant leurs nobles qualités et leurs mérites... Il incombe aux musulmans d'aimer Allah; d'aimer Son Messager, d'aimer ce que le Prophète a apporté comme guidance et pratiques; d'aimer ses descendants, ses compagnons, ses femmes, ses enfants, ses serviteurs et d'aimer ceux qui les aiment et de détester ceux qui les détestent, et c'est cela la signification d'aimer pour l'amour d'Allah, et c'est la plus excellente sorte de foi".


Dans Al-Kabair (Les grands péchés), nous trouvons qu' Adh-Dhahabi  r.a. a aussi dit : "Celui qui aime le Prophète aime et respecte chacun de ses compagnons. Détester l'un d'entre eux c'est détester le Prophète".

An-Nawawî r.a. a dit dans son commentaire, après avoir mentionné le verset de la Sourate Al-Hashr: "L'Imâm Mâlik utilisait ceci comme preuve dans son jugement que celui qui injurie les sahaba n'a aucun droit au butin".

Ibn Taymiyyah (r.a.) a dit dans son livre Al-Aqidat ul-Wassitîyya : "Parmi les principes de Ahl us-Sunnah wal-Djamâ'a est le fait de préserver les coeurs et les langues purs envers les Compagnons du Messager d'Allâh ('Aleyhi salat wa salam), ainsi qu'ALLAH les a décrit dans Sa Parole : {Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu'à nos frères qui nous ont précédés dans la foi ; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux} (59/10). Et (fait partie de leurs principes) l'obéissance au Prophète (salallahu 'alayhi wa salam) selon sa parole : "N'insultez pas mes Compagnions ! que par Celui qui détient mon âme entre Ses Mains, si vous donniez l'équivalent du Mont d'Ouhoud en or comme aumône, cela n'équivaudra pas à la valeur de l'un d'entre eux, ni même la moitié".

Ibn Kathîr r.a. a dit dans son tafsîr de ce verset : "Comme est excellent le jugement de l'Imâm Mâlik tiré de ce verset, en ce que le Rafidhite - celui qui insulte les Compagnions - n'a aucune part des biens du butin de guerre, à cause du fait qu'il ne se caractérise pas avec les attributs de ceux qu'Allâh a loué dans Sa Parole : {Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu'à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux} (59/8-10)".

Al-Fudayl ibn `Iyyad r.a. a dit la même chose quand il a dit : "En vérité, j'aime qui Allah aime. Ceux sont ceux dont les compagnons de Muhammad n'ont rien à craindre. Je déteste ceux qu'Allah déteste. Ce sont les gens des groupes déviants et de l'innovation".

Al-Barbahari r.a. a dit : "Sachez que quiconque essaye d'attaquer les compagnons du Prophète Muhammad cherche vraiment à attaquer Muhammad".

L'Imam Abû 'Outhmân As Sâbounî r.a. dit dans son livre 'Aqidat us-Salaf wa As-hâb il-Hadîth : " Et ils tiennent pour obligatoire de se retenir de parler des divergences survenues entre les Compagnions du Messager d'Allah (salallahu 'alayhi wa salam) et de purifier les langues du fait de mentionner quoi que ce soit qui serait un blâme à leur encontre, ou un avilissement. Et ils tiennent pour obligatoire de demander la Miséricorde d'Allâh sur eux tous, et de montrer de l'amitié envers eux tous".

Abû Zou'rah r.a. a dit : "Et les seuls qui nous ont transmis ce Qor'an et ces Sounnan (pluriel de Sunnah) sont les Compagnions du Messager d'Allah (salallahu 'alayhi wa salam). (Ainsi), Ils (ceux qui les dénigrent) ne souhaitent que dénigrer et annéantir nos témoins (les Sahâba) afin qu'ils puissent infirmer le Livre et la Sunnah , tandis qu'ils sont ceux qui méritent le plus d'être dénigrés et annéantis du fait qu'ils sont des zanadiqah (hérétiques)".

8] Les meilleurs des compagnons :

Nous devons noter que les meilleurs de la Oumma après le Prophète 'Aleyhi salat wa salam étaient Abou Bakr, puis 'Omar, puis 'Othman, puis 'Ali.

Et `Abdul-`Aziz al-Qari a dit qu' Abou Hanifa a déclaré : "Quiconque doute du califat d'Abou Bakr et de 'Omar est un mécréant".


Il a aussi déclaré : "Quiconque calomnie la mère des croyants 'Aîcha est un mécréant".

Il a aussi déclaré :

Et il a déclaré : "La prière derrière un Rafidhi est invalide".

Ibn Taymiya a dit : "Quiconque objecte contre l'un d'entre eux à propos de l'ordre du califat, il sera considéré comme plus égaré qu'un âne".


Il a dit également : "Ahlus Sunnah acceptent aussi toutes les supériorités et les rangs qui ont été décrits à leur sujet dans le Coran, les hadiths et par le consensus. Ils donne la supériorité à ce qui ont dépensé et combattu pour l'amour d'Allah avant la victoire, c'est-à-dire la trêve de Hudaybiyah, sur ceux qui ont dépensé et combattu après cela. Ils considèrent al-Muhajireen (ceux qui ont émigré pour l'islam de la Mecque vers al-Madinah) comme supérieurs aux Ansars (les assistants d'al-Madinah qui ont soutenu les Muhajireen). Ils ont foi en ce qu'Allah a décrété à propos des 313 personnes à l'occasion de la bataille de Badr : « Ils sont libres de faire ce qu'ils veulent, leurs péchés sont pardonnés. » [Al-Boukhari]

Et aucun de ceux qui ont fait serment d'allégeance au Prophète sous l'arbre n'entrera au feu comme l'a déclaré le Prophète : {Allah est sans aucun doute satisfait d'eux et ils sont satisfait d' Allah}. Et ils étaient plus de 1400 à propos de qui le Prophète a témoigné qu'ils seront admis au paradis (Mouslim). Les Ahlus Sunnah se portent aussi témoin de leur admission au Paradis comme les dix compagnons qui ont reçu la bonne nouvelle du Paradis en ce monde par le Prophète lui-même". [Al-aqidatul Wasitiyyah]

 


Publié dans Retour au Passé...

Commenter cet article